Archives de l’auteur : Bertrand PASQUET

Rejet des amendements Lyme (mission Recherche du PLF 2021)

Retrouvez les arguments échangés lors de ce débat sur la mission Recherche du Projet de Loi de Finances 2021. Nicole TRISSE, Vincent DESCOEUR, Jeanine DUBIE, Patrick HETZEL et quelques autres députés ont multiplié les arguments pour faire plier le Gouvernement et lui faire octroyer quelques millions d’euros à la recherche contre la maladie de Lyme. En vain. Le Ministère de la Recherche dit que c’est trop tôt pour lancer un programme prioritaire de recherche !!!

Communiqué Inter-Associatif

Le Pr Christian PERRONNE a été exclu des instances dirigeantes de la FFMVT (Fédération Française contre les Maladies Vectorielles à Tiques). Nous publions à ce sujet un communiqué de presse inter-associatif. Notre position est extrêmement claire : nous ne reconnaissons plus la moindre légitimité à la FFMVT pour représenter les malades. Ni auprès des Pouvoirs Publics, ni dans les médias. Lisez ainsi notre communiqué de presse Inter-Associatif.

Révélation d’une lettre du Professeur SALOMON reconnaissant les formes chroniques de Lyme

Jérôme SALOMON n’a pas toujours rejeté les formes chroniques de la maladie de Lyme. Voyez ce courrier que nous révélons. C’est depuis 2018 et sa nomination comme Directeur Général de la Santé qu’il a renié ses convictions et adopté celles de la SPILF. Pour le plus grand désarroi des malades.

Communiqué de Presse suite audition à l’Assemblée Nationale

Les associations ChroniLyme, Le Droit de Guérir et Lyme Sans Frontières publient un communiqué de presse commun suite à leur audition le 5 février 2020 à l’Assemblée Nationale. “Rien n’est réglé concernant la prise en charge de la maladie de Lyme en France” affirment-elles.

Rejet des amendements Lyme par Agnès BUZYN

Agnès BUZYN émet un avis défavorable sur tous les amendements proposant de financer la recherche contre les Maladies Vectorielles à Tiques (MVT), dont la maladie de Lyme. Des députés de tous bords s’étaient pourtant accordés pour juger la situation dramatique et avaient proposé que la France se dote d’un programme de recherches ambitieux. L’avis défavorable d’Agnès BUZYN a conduit au rejet des amendements. Ce blocage est scandaleux et incompréhensible.